jeudi 17 décembre 2015

Ces pasteurs inutiles

Dieu disait par la bouche du prophète Jérémie :

1 « Malheur aux pasteurs qui détruisent et dispersent le troupeau de mon pâturage dit l’Éternel.  2 …Vous avez dispersé mes brebis, vous les avez chassées, vous n'en avez pas pris soin;…» (Jérémie 23 : 1, 2)

Et le prophète de Dieu continu en disant:

32 Voici, dit l’Éternel, j'en veux à ceux…qui égarent mon peuple par leurs mensonges et par leur témérité; Je ne les ai point envoyés, je ne leur ai point donné d'ordre, et ils ne sont d'aucune utilité à ce peuple, dit l’Éternel. (Jérémie 23 : 32)

Il est intéressant de constater ici que leur appel au service ne vient pas de Dieu, lorsqu’il est dit «…Je ne les ai point envoyés, je ne leur ai point donné d'ordre…» Ces pasteurs autoproclamés sont d’une inutilité totale dans l’œuvre de Dieu.

Se peut-il que parmi tous ces enseignants de la Bible qu’il y ait de ces serviteurs inutiles? Vous connaissez certainement la parabole des talents en Matthieu 25 versets 14 à 30 où Jésus parle du serviteur inutile. Il termine au verset 30 en disant : «Et le serviteur inutile, jetez-le dans les ténèbres du dehors, où il y aura des pleurs et des grincements de dents.» (Matthieu 25 : 30)

Qui sont-ils ces serviteurs inutiles? Ce sont tous ces prédicateurs, ministres du culte, pasteurs autoproclamés qui enseigne leur philosophie au lieu d’enseigner  la parole de Dieu. C’est le reproche que Dieu leur fait en disant : «…Ils vous entraînent à des choses de néant; Ils disent les visions de leur cœur, et non ce qui vient de la bouche de l’Éternel.» (Jérémie 23 :16)

Et Dieu continue en disant :
«S'ils avaient assisté à mon conseil, ils auraient dû faire entendre mes paroles à mon peuple, et les faire revenir de leur mauvaise voie, de la méchanceté de leurs actions.» (Jérémie 23 : 22)

Ils sont beaucoup plus préoccupés par leur discours que par la parole de Dieu, eux «…qui prennent leur propre parole et la donnent pour ma parole» comme Dieu le dit au verset 31. Ces vains discoureurs que l’apôtre Paul dénonce en Tite 1 : 10 et 11 en disant : «…de vains discoureurs et de séducteurs, auxquels il faut fermer la bouche. »

D’ailleurs il est dit au Psaume 12 : 3 et 4 et je cite :

3 Que l'Éternel extermine toutes les lèvres flatteuses, la langue qui discourt avec arrogance.
4 Ceux qui disent: Nous sommes puissants par notre langue, nous avons nos lèvres avec nous; Qui serait notre maître? »

Se peut-il que parmi tous ces enseignants de la Bible, qu’il y ait de ces serviteurs inutiles? La Bible nous dit que dans les temps de la fin, les hommes se tourneront vers ces vains discoureurs qui prennent leur propre parole et nous la donne comme étant la parole de Dieu. (Jérémie 23 : 31)

Le Seigneur nous dit par l'apôtre Pierre en (2 Pi. 2 : 1 à 3) :

"Il y a eu parmi le peuple de faux prophètes, et il y aura de même parmi vous de faux docteurs, qui introduiront sournoisement des sectes pernicieuses, et qui, reniant le maître qui les a rachetés, attireront sur eux une ruine soudaine." Plusieurs les suivront dans leurs dissolutions, et la voie de la vérité sera calomniée à cause d'eux. Par cupidité, ils trafiqueront de vous au moyen de paroles trompeuses, eux que menace depuis longtemps la condamnation, et dont la ruine ne sommeille point."

La Parole de Dieu ajoute:

 3 Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine; mais, ayant la démangeaison d'entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désirs, 4 détourneront l'oreille de la vérité, et se tourneront vers les fables. (2 Timothée 4 : 3 et 4)

Présentement nous vivons ces moments de détournement et de divorce avec Dieu. Que cela est tragique de voir ces églises abandonnés la foi pour se tourner vers les fables pour se tourner vers ces vains discoureurs dont leurs messages ont une apparence de piété mais aussi avec tout ce qui en renie la force. Ils ont abandonné le Véritable Christ pour passer à un autre Jésus.

Il est évident que ces vains discoureurs ne connaissent pas Dieu.
Ce qui caractérise ces pasteurs inutiles c'est la base de leur message qui se résume dans le passage de (1 Cor. 2 : 4 et 5), où l'apôtre Paul déclare: 

"...ma parole et ma prédication ne reposaient pas sur les discours persuasifs de la sagesse, mais sur une démonstration d'Esprit et de puissance, afin que votre foi soit fondée, non sur la sagesse des hommes, mais sur la puissance de Dieu."

L'apôtre ajoute au verset 13 en disant :

"...Et nous en parlons,  non avec des discours qu'enseigne la sagesse humaine, mais avec ceux qu'enseigne l'Esprit, employant un langage spirituel pour les choses spirituelles."  (1 Cor. 2 : 13)

L'apôtre Paul a mis les chrétiens de Colosse en garde contre ces vains discoureurs en disant:

8 
"Prenez garde que personne ne fasse de vous sa proie par la philosophie et par une vaine tromperie, s'appuyant sur la tradition des hommes, sur les rudiments du monde, et non sur Christ." (Colossiens 2 : 8)

Dans le même passage, il est dit:

18 
"Qu'aucun homme, sous une apparence d'humilité et par un culte des anges, ne vous ravisse à son gré le prix de la course, tandis qu'il s'abandonne à ses visions et qu'il est enflé d'un vain orgueil par ses pensées charnelles..." (Colossiens 2 : 18)
20 "...pourquoi, comme si vous viviez dans le monde, vous impose-t-on ces préceptes: 21 Ne prends pas! Ne goûte pas! Ne touche pas! 22 préceptes qui tous deviennent pernicieux par l'abus, et qui ne sont fondés que sur les ordonnances et les doctrines des hommes? 23 Ils ont, à la vérité, une apparence de sagesse, en ce qu'ils indiquent un culte volontaire, de l'humilité, et le mépris du corps, mais ils sont sans aucun mérite et contribuent à la satisfaction de la chair. (Colossiens 2 : 20 à 23)

En terminant, peut être que durant toute ta vie, tu n'as entendu que des discours religieux remplis de la sagesse persuasive de l'homme. Peut être que tu n'as jamais vécu la démonstration de la présence de l'Esprit de Dieu qui travaille secrètement dans les coeurs. Il est encore temps de te dégager de ces vains discoureurs en recherchant la présence de l'activité de l'Esprit de Dieu dans ton coeur.
Dans tes prière, demande au Seigneur du discernement et du courage.  Tu peux présenter la situation à ton assemblé. Selon mon expérience, il est peu probable que l'assemblée penche du côté de la vérité. N'oublions pas que nous vivons dans des temps difficiles comme le dit si bien le Seigneur par l'apôtre Paul en (1 Timothée 4 : 1 et 2) et je cite:

"Mais l'Esprit dit expressément que, dans les derniers temps. quelques-uns abandonneront la foi pour s'attacher à des esprits séducteurs et à des doctrines de démons, par l'hypocrisie de faux docteurs portant la marque de la flétrissure dans leur propre leur propre conscience..."

Tu as le choix de sortir ou de rester dans ton assemblé. Si tu reste il y a le risque de souffrir de malnutrition spirituel et de devenir complètement indifférent aux avertissements du Seigneur. Si tu pars il y a aussi un risque, celui de se retrouver seul et de tout abandonné. Selon mon expérience j'ai dû quitter une assemblé il y a quelques années à cause de la fausse doctrine du pasteur de l'église. Je ne pouvais pas continuer à être en accord avec ce démon. En Apocalypse 18 : 4, il est dit en parlant de la religion apostate des temps de la fin :

"Sortez du milieu d'elle, mon peuple, afin que vous ne participiez à ses péchés, et que vous n'ayez point de part à ses fléaux." (Apocalypse 18 : 4)

Parfois il y a des décisions vraiment nécessaire à prendre pour notre survie spirituelle. Ce fût le cas en 1817 à Genève en Suisse. Je vous invite donc à lire un autre de mes articles qui s'intitule :




mercredi 29 juillet 2015

Un univers né du néant

Avec les nouvelles découvertes dans le monde de l’astronomie ces dernières années, la science est obligée malgré elle, de s’ajuster à ce que la Bible a déclaré depuis quelques millénaires. Avec l'apparition du télescope spatial Hubble depuis 1990 et dernièrement en 2009 avec le lancement du satellite Planck par l’Agence Spatial Européenne (A.S.E.), cela a contribué à des découvertes étonnantes concernant l’origine de l’univers. Ces découvertes ont conduit le monde des astrophysiciens à remettre en question leurs théories sur l’univers et son origine.

La mission du satellite était d’explorer les confins de l’univers, après le soi-disant «big bang», c’est-à-dire retrouver les premiers instants, la toute première lumière émise. Pendant 1000 jours le satellite Planck a fouillé les confins de l’univers pour tenter de répondre aux questions des physiciens et de l’humanité: Comment l’univers a-t-il été créé? Est-il gouverné par le hasard ou par un ordre profond? Y avait-il quelque chose avant le «big bang»?

Ce n’est qu’en mars 2013, que l’Agence Spatiale Européenne annonce les résultats reçus du satellite Planck lancé en mai 2009. Avec les informations reçues du satellite, le soi-disant «big bang» est remis en question. Cette théorie de l’apparition de l’univers dans une explosion chaotique gigantesque, ne cadre plus avec les nouvelles découvertes. Le soi-disant «big bang» est relégué aux oubliettes et rangé sur les tablettes du ridicule et du déshonneur. Pour ne pas perdre la face ces scientifiques continus encore de nous parler de «big bang». Ils n’ont pas le courage d'avouer qu’ils ont induit en erreur toute la planète. Ils ne sont pas assez humbles pour avouer que l'univers est le produit des forces qu'ils ne peuvent espérer découvrir et que celui-ci est gouverné par un ordre formidable avec une précision mathématique qui dépasse l’intelligence humaine.

Aujourd’hui beaucoup de scientifiques se posent la question : Qu’est-ce qui existait avant cette première lumière (le rayonnement fossile) découvert ces dernières années? Qu’est-ce qu’il peut y avoir derrière ce mur mystérieux que l’on surnomme dans le langage scientifique, le mur de Planck. De plus en plus les scientifiques parlent de l’avant «big bang». Georges Efstathiou astrophysicien à Cambridge déclarait justement à la réception des résultats envoyés par le satellite Planck:

«Il est parfaitement possible que l’univers ait connu une phase avant le Big Bang, qui ait vraiment existé et que l’on puisse suivre l’histoire de l’univers jusqu’à cette période précédant le Big Bang.»

J'aimerais vous dire que si nous voulons faire des recherches sur la période se situant avant le soi-disant «big bang», avant le point zéro, derrière le mur de Planck, nous avons un grave problème. Derrière ce mur, le temps, l’espace et la matière sont inexistants. Nous sommes dans le monde de l’invisible et de l'inobservable. D'ailleurs beaucoup d’astrophysiciens on changer de discourt concernant l’origine de l’univers.

Stephen Hawking, physicien théoricien et cosmologiste britannique, en parlant de l’origine de l’univers nous dit:

«Mais la découverte la plus saisissante, est que cet univers incommensurable, ces innombrables galaxies, mais aussi le temps, l’espace et les forces de la nature elle-même sont nés du néant.» (Stephen Hawking)

Et il ajoute :

«Finalement c’est très simple. Il suffit de suivre les indices pour en déduire qu’il y a très longtemps, l’univers a jailli de lui-même. Cette explosion aveuglante et tonitruante (un bruit de tonnerre) est le pur produit de notre imagination. En réalité le bigbang s’est produit dans l’obscurité la plus complète, car la lumière n’existait pas encore. Pour le voir il aurait fallu être doué d’une sorte de vision nocturne. Cette vue de l’extérieur elle-même est impossible, car l’espace n’existait pas non plus. C’est difficile à concevoir, mais il n’y avait pas de dehors. On ne pouvait être que dedans.»
(Stephen Hawking)

À un autre endroit Hawking déclare :

 «En fait c’est l’univers tout entier qui est en expansion dans toute les directions. Il se dilate encore et toujours comme un ballon que l’on gonfle. Pour un cosmologiste, cette découverte c’est un peu comme décrocher le gros lot. Car pour savoir comment l’univers est né, il suffit alors d’arrêter le temps et de faire marche arrière.» (Stephen Hawking)

Albert Einstein un jour en 1936 a dit :

«Tous ceux qui sont sérieusement impliqués dans la science, finirons par comprendre un jour qu’un esprit se manifeste dans les lois de l’univers, un esprit immensément supérieur à celui de l’homme.»

Grichka Bogdanov docteur en mathématique quantique en parlant du point zéro derrière le mur de Planck, avant que l’univers devienne matière, espace et temps, déclare:

«Tous ceux qui ont contemplés cette première lumière (le rayonnement fossile) se posent la question : Mais d’où vient cet énergie? Il y a un immense torrent d’énergie qui se déverse dans le vide, qui se déverse dans le néant... On voit qu’à ce moment-là tout est extrêmement bien réglé, les grandes constantes de la physique sont déjà là, il y a à peu près une vingtaine de chiffres qui sont là, si l’on change un seul chiffre à la vingtième décimale tous s'arrêtent. L’univers ne peut pas naître, évidemment engendré la vie. Donc il y a quelqu’un qui a réglé ces choses.»

Igor Bogdanov docteur en physique quantique en parlant de la déclaration de Stephen Hawking dit :

«Nous disons exactement la même chose. Nous avons passé dix ans à réfléchir et à travailler sur ces questions-là à travers nos thèses. Nous sommes allés au fond de cette question. En réalité ce que nous voyons et ce que nous avons vu à travers les équations, à travers les théories mathématiques, ce que nous avons vu, c’est en effet une série d’instructions mathématiques qui préexistes à l’univers physique. Ce sont les équations dont parle Stephen Hawking. C’est un ensemble si on peut dire de constantes universelles, qui donne naissance aux lois, qui elles-mêmes permette à l’univers et à la réalité qui nous entoure d’exister sous la forme que nous le connaissons. Donc autant de grande règle qui vont régir le monde et tous ce qui adviendra ensuite et qui sont contenue dans une tête d’épingle ou plutôt contenu dans le «point zéro» avant que l’univers devienne matière, espace et temps.»

Il ajoute en disant :

«Ce que nous ressentons, c’est que l’univers n’est pas simplement descriptible par ses aspects matériels, mais qu’en dessous de la matière, il y a autre chose que nous appelons, l’image d’un ordre formidable qui n’est pas le fruit du hasard. Elle est le fruit d’un concepteur de quelque chose qui a mis ces informations en places.»

Il conclut en disant :

«L’univers à l’origine n’est ni matériel ni énergétique.»

Dans une entrevue accordée par Christianity Today, Robert Jastrow, astronome, physicien et cosmologiste retraité de la NASA déclara:

«Les astronomes constatent maintenant qu'ils se sont mis dans une impasse parce qu'ils ont prouvé, par leurs propres moyens, que le monde a commencé brusquement dans un acte de création…. Ils ont trouvé que tout cela s'est passé comme un produit des forces qu'ils ne peuvent espérer découvrir et qu'il y a ce que moi ou n'importe qui appellent des forces surnaturelles au travail. Ceci est maintenant, je crois, un fait scientifiquement prouvé.»



jeudi 22 janvier 2015

Le quatrième et dernier empire mondial

Dieu disait à son peuple par la bouche du prophète Ésaïe :

«Veut-on me questionner sur l'avenir...» (Ésaïe 45 : 11)

«Qui a prédit ces choses dès le commencement, et depuis longtemps les a annoncées? N'est-ce pas moi, l'Éternel?» (Ésaïe 45 : 21)

«J'annonce dès le commencement ce qui doit arriver, et longtemps d'avance ce qui n'est pas encore accompli;...» (Ésaïe 46 : 10)

«Dès longtemps j'ai fait les premières prédictions, elles sont sorties de ma bouche, et je les ai publiées: Soudain j'ai agi, et elles se sont accomplies.» 
(Ésaïe 48 : 3)

Les prophètes de Dieu nous ont longtemps d’avance annoncés la venue d’un quatrième et dernier empire mondial. Le prophète Daniel dans une vision prophétique venant de Dieu nous dit :

40 «Il y aura un quatrième royaume, fort comme du fer; de même que le fer brise et rompt tout, il brisera et rompra tout, comme le fer qui met tout en pièces.»  (Daniel 2 : 40)  

Lorsque Dieu révèle à Daniel la venue de quatre grands empires mondiaux, il les compare à quatre grands animaux et il nous dit :

2 «...Je regardais pendant ma vision nocturne, et voici, les quatre vents des cieux firent irruption sur la grande mer.  3 Et quatre grand animaux sortirent de la mer, différents l'un de l'autre. 4 Le premier était semblable à un lion,... 5 Et voici, un second animal était semblable à un ours,… 6 Après cela je regardai, et voici, un autre était semblable à un léopard,… 7 Après cela, je regardai pendant mes visions nocturnes, et voici, il y avait un quatrième animal, terrible, épouvantable et extraordinairement fort; il avait de grandes dents de fer, il mangeait, brisait, et il foulait aux pieds ce qui restait; il était différent de tous les animaux précédents,…» (Daniel 7 : 2 à 7)

Le prophète Daniel nous décrit la monté et la chute de trois grands royaumes sur la terre jusqu'à aujourd'hui. Le premier fut l'empire Assyrien (babylonien), le deuxième l'empire médo-perse et le troisième l'empire grec. Le quatrième royaume n'est pas encore venu, mais la Bible nous donne une très bonne description de sa monté fulgurante et de sa dictature universelle.

Daniel ce prophète de Dieu ajoute :

19 «Ensuite je désirai savoir la vérité sur le quatrième animal, qui était différent de tous les autres, extrêmement terrible, qui avait des dents de fer et des ongles d'airain, qui mangeait, brisait, et foulait aux pieds ce qui restait;...»
23 «Il me parla ainsi: Le quatrième animal, c'est un quatrième royaume qui existera sur la terre, différent de tous les royaumes, et qui dévorera toute la terre, la foulera et la brisera.» (Daniel 7 : 19, 23)

Jésus nous parle des révélations du prophète Daniel et il nous dit :

15 «C'est pourquoi, lorsque vous verrez l'abomination de la désolation, dont a parlé le prophète Daniel, établie en lieu saint, que celui qui lit fasse attention!...»  
21 «Car alors, la détresse sera si grande qu'il n'y en a point eu de pareille depuis le commencement du monde jusqu'à présent, et qu'il n'y en aura jamais. 22 Et, si ces jours n'étaient abrégés, personne ne serait sauvé; mais, à cause des élus, ces jours seront abrégés…»  
25 «Voici, je vous l'ai annoncé d'avance.» (Mathieu 24:15, 21, 22, 25)

En parlant des temps de la fin, Dieu nous parle par les révélations de l’Apocalypse du terroriste planétaire. Je citerai quelques passages.

3 «Quand il ouvrit le second sceau, j'entendis le second être vivant qui disait: Viens.  4 Et il sortit un autre cheval, roux. Celui qui le montait reçut le pouvoir d'enlever la paix de la terre, afin que les hommes s'égorgeassent les uns les autres; et une grande épée lui fut donnée.»  (Apocalypse 6 : 3 et 4) 

9 «Quand il ouvrit le cinquième sceau, je vis sous l'autel les âmes de ceux qui avaient été immolés (décapités) à cause de la parole de Dieu et à cause du témoignage qu'ils avaient rendu. 10 Ils crièrent d'une voix forte, en disant: Jusques à quand, Maître saint et véritable, tardes-tu à juger, et à tirer vengeance de notre sang sur les habitants de la terre? 11 Une robe blanche fut donnée à chacun d'eux; et il leur fut dit de se tenir en repos quelque temps encore, jusqu'à ce que fût complet le nombre de leurs compagnons de service et de leurs frères qui devaient être mis à mort comme eux.»
(Apocalypse 6 : 9 à 11) et (Apocalypse 20 : 4)

Les décapités de la terre dans la présence de Jésus-Christ.

9 «Après cela, je regardai, et voici, il y avait une grande foule, que personne ne pouvait compter, de toute nation, de toute tribu, de tout peuple, et de toute langue. Ils se tenaient devant le trône et devant l'agneau, revêtus de robes blanches, et des palmes dans leurs mains.» (Apocalypse 7 : 9)

13 «Et l'un des vieillards prit la parole et me dit: Ceux qui sont revêtus de robes blanches, qui sont-ils, et d'où sont-ils venus? 14 Je lui dis: Mon seigneur, tu le sais. Et il me dit: Ce sont ceux qui viennent de la grande tribulation; ils ont lavé leurs robes, et ils les ont blanchies dans le sang de l'agneau. 15 C'est pour cela qu'ils sont devant le trône de Dieu, et le servent jour et nuit dans son temple.» (Apocalypse 7 : 13 à 15)

A la fin, le Dieu vivant règle ses comptes avec les terroristes et ceux qui détruisent la terre au nom d'un dieu meurtrier. Regardez ce qu'un des prophètes du Dieu vivant a prédit sur la fin de ces assassins.

18 «Les nations se sont irritées; et ta colère est venue, et le temps est venu de juger les morts, de récompenser tes serviteurs les prophètes, les saints et ceux qui craignent ton nom, les petits et les grands, et de détruire ceux qui détruisent la terre.» (Apocalypse 11 : 18)

Oui le temps est venu de détruire ceux qui détruisent la terre. Le temps est venu de détruire ceux qui terrorisent la terre. Le temps est venu de faire cesser la violence et le meurtre. Le temps est venu à Dieu de déverser sur la terre les coupes de sa colère contre le régime impitoyable de l'antéchrist. En Apocalypse 16, Dieu nous décrit ses actions contre ce régime de terreur sous la gouvernance de l'antéchrist. Voici ce qui est dit:

1 «Et j'entendis une voix forte qui venait du temple, et qui disait aux sept anges: Allez, et versez sur la terre les sept coupes de la colère de Dieu.
2 Le premier alla, et il versa sa coupe sur la terre. Et un ulcère malin et douloureux frappa les hommes qui avaient la marque de la bête et qui adoraient son image.
3 Le second versa sa coupe dans la mer. Et elle devint du sang, comme celui d'un mort; et tout être vivant mourut, tout ce qui était dans la mer.
4 Le troisième versa sa coupe dans les fleuves et dans les sources d'eaux. Et ils devinrent du sang.
5 Et j'entendis l'ange des eaux qui disait: Tu es juste, toi qui es, et qui étais; tu es saint, parce que tu as exercé ce jugement.
6 Car ils ont versé le sang des saints et des prophètes, et tu leur as donné du sang à boire: ils en sont dignes.
7 Et j'entendis l'autel qui disait: Oui, Seigneur Dieu tout-puissant, tes jugements sont véritables et justes.
8 Le quatrième versa sa coupe sur le soleil. Et il lui fut donné de brûler les hommes par le feu;
9 et les hommes furent brûlés par une grande chaleur, et ils blasphémèrent le nom du Dieu qui a l'autorité sur ces fléaux, et ils ne se repentirent pas pour lui donner gloire.
10 Le cinquième versa sa coupe sur le trône de la bête. Et son royaume fut couvert de ténèbres; et les hommes se mordaient la langue de douleur,
11 et ils blasphémèrent le Dieu du ciel, à cause de leurs douleurs et de leurs ulcères, et ils ne se repentirent pas de leurs œuvres.
(12) "Le sixième versa sa coupe sur le grand fleuve, l'Euphrate. Et son eau tarit,..." (Apocalypse 16 : 1 à 12)

Nous avons ici l'assèchement du grand fleuve l'Euphrate qui traverse les pays comme l'Irak, la Syrie et la Turquie. A vous de déduire ce que ces pays ont en commun. 

Nous venons de voir ici une partie du jugement de Dieu sur le règne de l'antéchrist et de son terrorisme planétaire. Nous remarquons dans le passage d’Apocalypse 16, que le croyant n’est pas seul dans ce grand combat contre les ennemis de Christ. Il reste encore une coupe de la colère de Dieu à venir contre ce terrorisme impitoyable.

Au Psaume 10 : 7 à 9 en parlant du méchant la Bible dit :

7 Sa bouche est pleine de malédictions, de tromperies et de fraudes; Il y a sous sa langue de la malice et de l'iniquité.
8 Il se tient en embuscade près des villages, il assassine l'innocent dans des lieux écartés; Ses yeux épient le malheureux.
9 Il est aux aguets dans sa retraite, comme le lion dans sa tanière, il est aux aguets pour surprendre le malheureux; Il le surprend et l'attire dans son filet.


Le passage continu dans une espérance de justice à venir aux versets 17 et 18:

17 Tu entends les vœux de ceux qui souffrent, ô Éternel! Tu affermis leur cœur; tu prêtes l'oreille
18 Pour rendre justice à l'orphelin et à l'opprimé, afin que l'homme tiré de la terre cesse d'inspirer l'effroi. Psaume 10 : 17 et 18

Un jour Dieu mettra fin à tous ces massacres, à tous ces meurtres, à toute cette terreur exercé par ces hommes qui ne cessent d'inspirer l'effroi à toute la population de la terre. Le passage d'Apocalypse 16 nous décrit la fin de ce régime de terreur. Lorsque le septième ange versera la dernière coupe de la colère de Dieu sur la terre, ce régime de terreur sous la gouvernance de l'antéchrist récoltera les fruits de sa tyrannie. Ces terroristes ont semés la destruction partout sur la planète et Dieu dans sa grande puissance, leur donnera une terre complètement dévastée et non viable. Dieu enverra un tremblement de terre comme il n'y en a jamais eu, qui détruira toute les villes de la planète avec leurs grands édifices et toute les montagnes vont s'effondrer. C'est ici le "big one", mais beaucoup plus dévastateur que ce que les sismologues du monde entier peuvent l'imaginer. Pour terminer, une grêle dont les grêlons seront d'un poids de 50 kilogrammes tombera du ciel sur les hommes.

Dans les jours qui précédèrent le déluge, Dieu déclara à Noé: "...ils ont rempli la terre de violence; voici, je vais les détruire avec la terre" (Genèse 6 : 13)

En Apocalypse 16 versets 17 à 21 il est dit:

17 Le septième versa sa coupe dans l'air. Et il sortit du temple, du trône, une voix forte qui disait: C'en est fait! 18 Et il y eut des éclairs, des voix, des tonnerres, et un grand tremblement de terre, tel qu'il n'y avait jamais eu depuis que l'homme est sur la terre, un aussi grand tremblement. 19 Et la grande ville fut divisée en trois parties, et les villes des nations tombèrent, et Dieu, se souvint de Babylone la grande, pour lui donner la coupe du vin de son ardente colère. 20 Et toutes les îles s'enfuirent, et les montagnes ne furent pas retrouvées. 21 Et une grosse grêle, dont les grêlons pesaient un talent, tomba du ciel sur les hommes; et les hommes blasphémèrent Dieu, à cause du fléau de la grêle, parce que ce fléau était très grand.

La terre sera tellement dévastée avant le retour du Seigneur, que Dieu nous décrit par la bouche du prophète Zacharie l'état pitoyable de celle-ci. Voici ce qu'il dit:

(4) "Ses pieds se poseront en ce jour sur la montagne des oliviers, qui est vis-à-vis de Jérusalem, du côté de l'orient... "  (6) "En ce jour-là, il n'y aura point de lumière; Il y aura du froid et de la glace. (7) Ce sera un jour unique, connu de l'Éternel, et qui ne sera ni jour ni nuit; Mais vers le soir la lumière paraîtra." (Zacharie 14 : 4, 6 et 7)

Dieu nous dit aussi par la bouche du prophète Sophonie :

(14)" Le grand jour de l'Éternel est proche,..." (15) "Ce jour est un jour de fureur, un jour de détresse et d'angoisse, un jour de ravage et de destruction, un jour de ténèbres et d'obscurité,..." (Sophonie 1 : 14 et 15) 

Ésaie ce prophète de Dieu en parlant du jour de la colère de l'Éternel nous dit : 
(11) “Je punirai le monde pour sa malice, et les méchants pour leurs iniquités ; Je ferai cesser l'orgueil des hautains, et j'abattrai l'arrogance des tyrans..."
(13) "Au jour de son ardente fureur." (Ésaïe 13 : 11, 13) 

En terminant, ces passages n'ont rien de rassurant pour ceux qui n'ont point d'espérance. Je ne vous laisserai pas sur cette terrifiante perspective d'avenir. La Bible nous parle de la délivrance que le Seigneur va accorder aux véritables croyants nés de nouveau avant que celui-ci déverse sa colère sur le règne de l'antéchrist et sur tous ceux qui vont porter la marque de soumission à son régime totalitaire et anti-Dieu.
Voici ce que la Bible dit en 1 Thessaloniciens 5

4 Mais vous, frères, vous n'êtes pas dans les ténèbres, pour que ce jour vous surprenne comme un voleur... 9 Car Dieu ne nous a pas destinés à la colère, mais à l'acquisition du salut par notre Seigneur Jésus-Christ... (1 Thes. 5 : 4 et 9)

Pour cela je vous invite à lire un autre de mes articles qui s'intitule :