lundi 12 novembre 2012

Dieu regarda la terre, et voici,...

«Dieu vit que la méchanceté des hommes était grande sur la terre, et que toutes les pensées de leur coeur se portaient chaque jour uniquement vers le mal.»
«La terre était corrompue devant Dieu, la terre était pleine de violence. Dieu regarda la terre, et voici, elle était corrompue; car toute chair avait corrompue sa voie sur la terre. Alors Dieu dit à Noé: La fin de toute chair est arrêtée par devers moi; car ils ont rempli la terre de violence; voici, je vais les détruire avec la terre.»
Livre de la Genèse chapitre 6 verset 5 et versets 11 à 13.

Visitez mon site : «Dieu regarda la terre, et voici,...» 




lundi 22 octobre 2012

Mentir au nom de Dieu

La Bible nous parle de ces chefs religieux qui se servent du nom de Dieu pour mentir. Au psaume 139 verset 20, Dieu nous dit par la bouche de David:

20 «Ils parlent de toi d'une manière criminelle, ils prennent ton nom pour mentireux, tes ennemis!» (Psaume 139 : 20)

Dieu en parlant des faux prophètes du temps Jérémie le prophète, nous dit par la bouche de celui-ci en Jérémie 23 verset 25:

25 «J'ai entendu ce que disent les prophètes qui prophétisent en mon nom le mensonge...» (Jérémie 23 : 25)

Jésus en parlant du jour du jugement dans les temps de la fin, nous dit en Matthieu 7 : 22 et 23 :

22 «Plusieurs me diront en ce jour-là: Seigneur, Seigneur, n'avons-nous pas prophétisé par ton nom? n’avons-nous pas chassé des démons par ton nom? et n'avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom? 23 Alors je leur dirai ouvertement: Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l'iniquité.» (Matthieu 7 : 22 et 23)

Remarquez que ces faux docteurs (chefs religieux) ont tout fait au nom de Jésus : ils ont prophétisé au nom de Jésus, ils ont chassé des démons au nom de Jésus, ils ont fait beaucoup de miracles au nom de Jésus. Ils se sont servis du nom de Jésus pour mentir. Ils étaient passés à un autre Jésus et ne servaient plus le Véritable Jésus. Ces chefs religieux idolâtres ont tout fait pour faire oublier le Véritable. Regarder ce que Jésus leur dit au verset 23

23 Alors je leur dirai ouvertement: Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l'iniquité.» (Matthieu 7 : 23)

L'apôtre Paul avait mis les chrétiens de Corinthe en garde, du danger de passer à un autre Jésus. Il est dit en 2 Corinthiens 11 verset 4 :

4 Car, si quelqu'un vient vous prêcher un autre Jésus que celui que nous avons prêché, ou si vous recevez un autre Esprit que celui que vous avez reçu, ou un autre Évangile que celui que vous avez embrassé, vous le supportez fort bien. (2 Corinthiens 11 : 4)

Dans le même contexte l'apôtre nous parle de ces chefs religieux qui se servent du nom de Jésus pour mentir. Il nous dit aux versets 13 à 15 :

13 Ces hommes-là sont de faux apôtres, des ouvriers trompeurs, déguisés en apôtres de Christ. 14 Et cela n'est pas étonnant, puisque Satan lui-même se déguise en ange de lumière. 15 Il n'est donc pas étrange que ses ministres aussi se déguisent en ministres de justice. Leur fin sera selon leurs œuvres. 2 Corinthiens 11 : 14, 15)

Donc le but de ces ministres du culte des ténèbres est de faire oublier le nom de Jésus en gardant une étiquette religieuse qui sert à camoufler leurs fausses doctrines, donc leur faux évangile.

Regarder ce que Dieu dit des chefs religieux (les faux prophètes) du temps de Jérémie le prophète en (Jérémie 23 : 16 à 36) :

16 «Ainsi parle l’Éternel des armées: N'écoutez pas les paroles des prophètes qui vous prophétisentIls vous entraînent à des choses de néant; Ils disent les visions de leur cœur, et non ce qui vient de la bouche de l’Éternel

21 «Je n'ai point envoyé ces prophètes, et ils ont couru; Je ne leur ai point parlé, et ils ont prophétisé. 22 S'ils avaient assisté à mon conseil, Ils auraient dû faire entendre mes paroles à mon peuple, et les faire revenir de leur mauvaise voie, de la méchanceté de leurs actions.»

25 «J'ai entendu ce que disent les prophètes Qui prophétisent en mon nom le mensonge, disant: J'ai eu un songe! j'ai eu un songe! 26 Jusques à quand ces prophètes veulent-ils prophétiser le mensonge, prophétiser la tromperie de leur cœur? 27 Ils pensent faire oublier mon nom à mon peuple par les songes que chacun d'eux raconte à son prochain, comme leurs pères ont oublié mon nom pour Baal.»
31«Voici, dit l’Éternel, j'en veux aux prophètes qui prennent leur propre parole et la donnent pour ma parole. 32 Voici, dit l’Éternel, j'en veux à ceux qui prophétisent des songes faux, qui les racontent, et qui égarent mon peuple par leurs mensonges et par leur témérité; Je ne les ai point envoyés, je ne leur ai point donné d'ordre, et ils ne sont d'aucune utilité à ce peuple, dit l’Éternel.
36 «...Vous tordez les paroles du Dieu vivant, de l’Éternel des armées, notre Dieu.» (Jérémie 23 : 16 à 36)

Le peuple d'Israël du temps d'Élie le prophète était partagé entre Dieu et Baal. Après 3 1/2 ans de sécheresse à la demande d'Élie, (1 Roi 18:19) tout Israël avec les 450 prophètes de Baal et les 400 prophètes d'Astarté se retrouve à la montagne du Carmel et là le passage de 1 Roi 18:21 nous dit :

21 «Alors Elie s'approcha de tout le peuple, et dit: Jusqu'à quand clocherez-vous des deux côtés? Si l'Éternel est Dieu, allez après lui; si c'est Baal, allez après lui! Le peuple ne lui répondit rien(1 Roi 18 : 21)

Ce qui caractérisait les faux prophètes du temps d'Élie le prophète c'était leur duplicité. Autrement dit, ceux-ci avait deux visages. Ils servaient Dieu et Baal en même temps. Un genre d'œcuménisme à l'ancienne. Il n'y a rien de nouveau sous le soleil. Que ce soit sous l'ancienne alliance (A.T.) ou sous la nouvelle alliance (N.T.) les méthodes de l'ennemi sont les mêmes pour parvenir à faire oublier le Seul Vrai Dieu tout en demeurant très religieux.

La Bible nous avertit des dangers qui peuvent menacer les véritables croyants de la période de l'église de (J.C.). L'apôtre Paul nous dit en (Colossiens 2)


1 Je veux, en effet, que vous sachiez combien est grand le combat que je soutiens pour vous,…
4 Je dis cela afin que personne ne vous trompe par des discours séduisants. 
8 Prenez garde que personne ne fasse de vous sa proie par la philosophie et par une vaine tromperie, s'appuyant sur la tradition des hommes, sur les rudiments du monde, et non sur Christ. 

18 Qu'aucun homme, sous une apparence d'humilité et par un culte des anges, ne vous ravisse à son gré le prix de la course, tandis qu'il s'abandonne à ses visions et qu'il est enflé d'un vain orgueil par ses pensées charnelles, 

En terminant j'aimerais vous citer ce passage de Jude versets 4, 8, 10, 12 et 13 :

4 «Car il s'est glissé parmi vous certains hommes, dont la condamnation est écrite depuis longtemps, des impies, qui changent la grâce de notre Dieu en dissolution, et qui renient notre seul maître et Seigneur Jésus-Christ.
8 Malgré cela, ces hommes aussi, entraînés par leurs rêveries, souillent pareillement leur chair, méprisent l'autorité et injurient les gloires.
10 Eux, au contraire, ils parlent d'une manière injurieuse de ce qu'ils ignorent, et ils se corrompent dans ce qu'ils savent naturellement comme les brutes.
12 Ce sont des nuées sans eau, poussées par les vents; des arbres d'automne sans fruits, deux fois morts, déracinés; 
13 des vagues furieuses de la mer, rejetant l'écume de leurs impuretés; des astres errants, auxquels l'obscurité des ténèbres est réservée pour l'éternité.» (Jude 4, 8, 10, 12 et 13)

Je vous invite à lire deux autres de mes documents sur mon site en cliquant sur le titre ci-dessous.

Ce Jésus que je ne connaissais pas

Le rationalisme et l'indifférence  



lundi 8 octobre 2012

Scandale au Vatican

Qui a allumé la mèche?

En publiant des documents confidentiels dérobés au pape Benoit XVI, le journaliste italien Gianluigi Nuzzi a provoqué un tapage médiatique sans précédent dans l'histoire de l'institution catholique romaine.

Lire l'article dans le journal «Libération»


Lire l'article dans le journal «Slate.fr»



Prom

mardi 28 août 2012

Nous ne mourrons pas tous

La Bible déclare par l’apôtre Paul en Corinthiens 15 : 51 à 54

51 Voici, je vous dis un mystère: nous ne mourrons pas tous, mais tous nous serons changés, 
52 en un instant, en un clin d'œil, à la dernière trompette. La trompette sonnera, et les morts ressusciteront incorruptibles, et nous, nous serons changés.
53 Car il faut que ce corps corruptible revête l'incorruptibilité, et que ce corps mortel revête l'immortalité. 
54 Lorsque ce corps corruptible aura revêtu l'incorruptibilité, et que ce corps mortel aura revêtu l'immortalité, alors s'accomplira la parole qui est écrite: La mort a été engloutie dans la victoire.»

L'apôtre Paul continue en 1 Thessaloniciens 4 : 15 à 18

15 Voici, en effet, ce que nous vous déclarons d'après la parole du Seigneur: nous les vivants, restés pour l'avènement du Seigneur, nous ne devancerons pas ceux qui sont morts. 
16 Car le Seigneur lui-même, à un signal donné, à la voix d'un archange, et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel, et les morts en Christ ressusciteront premièrement. 
17 Ensuite, nous les vivants, qui seront restés, nous serons tous ensemble enlevés avec eux sur des nuées, à la rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur. 
18 Consolez-vous donc les uns les autres par ces paroles.

Jésus a dit en Luc 17 : 34 à 37

34 Je vous le dis, en cette nuit-là, de deux personnes qui seront dans un même lit, l'une sera prise et l'autre laissée; 
35 de deux femmes qui moudront ensemble, l'une sera prise et l'autre laissée. 
36 De deux hommes qui seront dans un champ, l'un sera pris et l'autre laissé. 
37 Les disciples lui dirent: Où sera-ce, Seigneur? Et il répondit: Où sera le corps, là s'assembleront les aigles. 

Jésus nous parle de cet évènement comme étant mondial, comme un évènement soudain, comme d'un effet de surprise qui va toucher toute la planète autant de jour comme de nuit. Nous savons que si l'évènement doit toucher toute la planète en un seul instant, une partie de celle-ci sera dans la nuit et l'autre partie dans le jour. C'est la raison pour laquelle le Seigneur nous parle, de deux personnes qui seront dans un même lit et de deux hommes qui seront dans les champs. Voyez comment Jésus décrit ce moment tragique.

Il est dit en Luc 21 : 34 et 35

34 Prenez garde à vous-mêmes, de crainte que vos cœurs ne s'appesantissent par les excès du manger et du boire, et par les soucis de la vie, et que ce jour ne vienne sur vous à l'improviste; 35 car il viendra comme un filet sur tous ceux qui habitent sur la face de toute la terre. 

Jésus dit bien que c’est un jour qui va venir à l'improviste, que c’est un jour qui sera comme un filet sur toute la surface de la terre. Ce sera un évènement soudain, qui touchera toute la surface de la terre en un instant, en un clin d'œil. Le Seigneur Jésus nous parle ici de l'enlèvement de tous les croyants nés de nouveau que Dieu va arracher de la terre avant que ne débute sa colère sur un monde impie. Pour ceux qui resteront sur cette terre ce sera un jour tragique et pour les autres qui seront enlevés de cette terre pour aller à la rencontre du Seigneur dans les airs, ce sera un jour de délivrance.

En Jean 14 versets 1 à 4 Jésus nous parle de cette rencontre avec lui. Il est dit:

1 Que votre cœur ne se trouble point. Croyez en Dieu, et croyez en moi. 2 Il y a plusieurs demeures dans la maison de mon Père. Si cela n'était pas, je vous l'aurais dit. Je vais vous préparer une place. 3 Et, lorsque je m'en serai allé, et que je vous aurai préparé une place, je reviendrai, et je vous prendrai avec moi, afin que là où je suis vous y soyez aussi. 4 Vous savez où je vais, et vous en savez le chemin.

L'Esprit de Dieu déclarera plus tard par l'apôtre Paul en 2 Thessaloniciens 2 : 1 et je cite :

1 «Pour ce qui concerne l'avènement de notre  Seigneur Jésus-Christ et notre réunion avec lui,...»

Dans ces deux passages que nous venons de citer, il est évident que Jésus et Paul nous parlent de cette rencontre dans les airs tel que mentionné en 1 Thessaloniciens 4 : 17

Quand est-ce que cela doit arriver?
«Pour ce qui est du jour et de l'heure, personne ne le sait,...»
(Matthieu 24 : 36)

Jésus a dit en Matthieu 24 : 32 à 44

32 Instruisez-vous par une comparaison tirée du figuier. Dès que ses branches deviennent tendres, et que les feuilles poussent, vous connaissez que l'été est proche. 33 De même, quand vous verrez toutes ces choses, sachez que le Fils de l'homme est proche, à la porte. 34 Je vous le dis en vérité, cette génération ne passera point, que tout cela n'arrive. 35 Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront point.
36 Pour ce qui est du jour et de l'heure, personne ne le sait, ni les anges des cieux, ni le Fils, mais le Père seul. 37 Ce qui arriva du temps de Noé arrivera de même à l'avènement du Fils de l'homme. 38 Car, dans les jours qui précédèrent le déluge, les hommes mangeaient et buvaient, se mariaient et mariaient leurs enfants, jusqu'au jour où Noé entra dans l'arche; 39 et ils ne se doutèrent de rien, jusqu'à ce que le déluge vînt et les emportât tous: il en sera de même à l'avènement du Fils de l'homme. 40 Alors, de deux hommes qui seront dans un champ, l'un sera pris et l'autre laissé; 41 de deux femmes qui moudront à la meule, l'une sera prise et l'autre laissée.
42 Veillez donc, puisque vous ne savez pas quel jour votre Seigneur viendra. 43 Sachez-le bien, si le maître de la maison savait à quelle veille de la nuit le voleur doit venir, il veillerait et ne laisserait pas percer sa maison. 44 C'est pourquoi, vous aussi, tenez-vous prêts, car le Fils de l'homme viendra à l'heure où vous n'y penserez pas.

Quand est-ce que cela doit arriver? (Suite)
Un petit indice : «Quand les hommes diront: Paix et sûreté!» L'apôtre Paul a dit en 1 Thessaloniciens 5 : 1 à 10

1 Pour ce qui est des temps et des moments, vous n'avez pas besoin, frères, qu'on vous en écrive. 
2 Car vous savez bien vous-mêmes que le jour du Seigneur viendra comme un voleur dans la nuit. 
3 Quand les hommes diront: Paix et sûreté! Alors une ruine soudaine les surprendra, comme les douleurs de l'enfantement surprennent la femme enceinte, et ils n'échapperont point. 
4 Mais vous, frères, vous n'êtes pas dans les ténèbrespour que ce jour vous surprenne comme un voleur; 
5 vous êtes tous des enfants de la lumière et des enfants du jour. Nous ne sommes point de la nuit ni des ténèbres. 
6 Ne dormons donc point comme les autres, mais veillons et soyons sobres. 
7 Car ceux qui dorment dorment la nuit, et ceux qui s'enivrent s'enivrent la nuit. 
8 Mais nous qui sommes du jour, soyons sobres, ayant revêtu la cuirasse de la foi et de la charité, et ayant pour casque l'espérance du salut. 
9 Car Dieu ne nous a pas destinés à la colère, mais à l'acquisition du salut par notre Seigneur Jésus-Christ, 
10 qui est mort pour nous, afin que, soit que nous veillions, soit que nous dormions, nous vivions ensemble avec lui. 

Un autre indice : (1 Thessaloniciens 5 : 9) 
«Car Dieu ne nous a pas destinés à la colère,...»

Pour ceux qui auront manqué l'enlèvement voici ce que Dieu a dit par ses prophètes.
La Bible nous parle beaucoup de la colère à venir que Dieu réserve à un monde incrédule qui ne veut pas de sa parole.

Jésus a dit :

25 Il y aura des signes dans le soleil, dans la lune et dans les étoiles. Et sur la terre, il y aura de l'angoisse chez les nations qui ne sauront que faire, au bruit de la mer et des flots, 26 les hommes rendant l'âme de terreur dans l'attente de ce qui surviendra pour la terre; car les puissances des cieux seront ébranlées. 27 Alors on verra le Fils de l'homme venant sur une nuée avec puissance et une grande gloire. Luc 21 : 25 à 27

Le prophète Ésaïe dit :

 19 On entrera dans les cavernes des rochers et dans les profondeurs de la poussière, pour éviter la terreur de l'Éternel et l'éclat de sa majesté, quand il se lèvera pour effrayer la terre. (Ésaïe 2 : 19)

9 Voici, le jour de l'Éternel arrive, jour cruel, jour de colère et d'ardente fureur, qui réduira la terre en solitude, et en exterminera les pécheurs. (Ésaïe 13 : 9)

Le prophète Joël dit :

1 «...Car le jour de l'Éternel vient, car il est proche, 2 Jour de ténèbres et d'obscurité, jour de nuées et de brouillards,...» 3 Devant lui est un feu dévorant, et derrière lui une flamme brûlante...rien ne lui échappe. 10 «...la terre tremble, les cieux sont ébranlés, le soleil et la lune s'obscurcissent, et les étoiles retirent leur éclat. 11 «...Car le jour de l'Éternel est grand, il est terrible...» (Joël 2 : 1, 2, 3, 10, 11)

31 Le soleil se changera en ténèbres, et la lune en sang, avant l'arrivée du jour de l'Éternel, de ce jour grand et terrible. (Joël 2 : 31)

Le prophète Sophonie dit :

14 «Le grand jour de l'Éternel est proche... 15 Ce jour est un jour de fureur, un jour de détresse et d'angoisse, un jour de ravage et de destruction, un jour de ténèbres et d'obscurité, un jour de nuées et de brouillards...» (Sophonie 1 : 14 et 15)

Le prophète Zacharie dit :

1 «Voici, le jour de l'Éternel arrive... 4 Ses pieds se poseront en ce jour sur la montagne des oliviers, qui est vis-à-vis de Jérusalem, du côté de l'orient... 6 En ce jour-là, il n'y aura point de lumière; Il y aura du froid et de la glace. 7 Ce sera un jour unique, connu de l'Éternel, et qui ne sera ni jour ni nuit; Mais vers le soir la lumière paraîtra. (Zacharie 14 :1, 4, 6 et 7)

Je vous invite à lire mon témoignage sous le titre :


AUDIO

ÉCOUTER DES CONFÉRENCES SUR LE WEB

Conférencier : Alain Choiquier

L'enlèvement de l'église et la tribulation 1° partie

L'enlèvement de l'église et la tribulation 2° partie

Le retour de Jésus-Christ 1° partie

Le retour de Jésus-Christ 2° partie

Les dix vierges 
Un appel à tous les assistants d'un assemblé chrétien qui ont fait une profession de foi

5 Examinez-vous vous-mêmes, pour savoir si vous êtes dans la foi; éprouvez-vous vous-mêmes. Ne reconnaissez-vous pas que Jésus-Christ est en vous? À moins peut-être que vous ne soyez réprouvés. 2 Corinthiens 13 : 5

AUDIO

ÉCOUTER LA LECTURE DE LA BIBLE SUR LE WEB

Lecture de la Bible en français avec le choix des textes





lundi 16 juillet 2012

Ce Jésus que je ne connaissais pas

En 1975 après avoir écouté un message ayant pour titre : «Les signes des temps et le retour de Jésus-Christ» je fondis en larmes durant le chant à la fin. Dans les larmes je dis : «Seigneur si j’ai blasphémé pendant 26 ans c’est que je ne t'ai jamais connu, aujourd'hui je viens de te connaître». Je ne comprenais pas ce qui venait de m’arriver, mais quelques semaines plus tard je compris en lisant le passage de 2 Corinthiens 5 : 16 et 17 où il est écrit :

16 «Ainsi, dès maintenant, nous ne connaissons personne selon la chair; et si nous avons connu Christ selon la chair, maintenant nous ne le connaissons plus de cette manière. 17 Si quelqu'un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées; voici, toutes choses sont devenues nouvelles.»
Je venais de faire l’expérience de la nouvelle naissance sans le savoir. Je venais de connaître le Véritable Jésus. Toute ma vie on m’a fait connaître un autre Jésus, un Jésus fabriqué à l’image de la philosophie de ces hommes qui ne le connaissent pas.
Connaître Christ selon la chair c’est le connaître historiquement. L’apôtre Paul connaissait Jésus comme un personnage marquant de son temps, sans plus. Il le connaissait seulement de l’intellect et sa vie n’était pas transformée. Paul était un homme très religieux et convaincu de marcher dans les voies du Seigneur jusqu’au jour où il fait une rencontre sur le chemin de Damas et une voix lui dit : Pourquoi me persécutes-tu? Et Paul de répondre : Qui es-tu Seigneur? Et la voix lui dit : Je suis Jésus que tu persécutes. (Actes des apôtres chapitre 9)

Un peu plus tard l’apôtre déclarera en Galates 1 : 15 et 16 :
13 «Vous avez su, en effet, quelle était autrefois ma conduite dans le judaïsme, comment je persécutais à outrance et ravageais l'Église de Dieu, 14 et comment j'étais plus avancé dans le judaïsme que beaucoup de ceux de mon âge et de ma nation, étant animé d'un zèle excessif pour les traditions de mes pères. 15 Mais, lorsqu'il plut à celui qui m'avait mis à part dès le sein de ma mère, et qui m'a appelé par sa grâce, 16 de révéler en moi son Fils, …»
Chaque croyant né de nouveau ne connaît pas Jésus par de hautes études théologiques qui font appel à l’intellect, mais plutôt à l’œuvre souveraine de Dieu qui est de nous faire connaître la personne de Christ par son Esprit qui vient habiter en nous.
Jésus nous a averti de ce danger de croire en un autre Jésus en disant en Matthieu 7 : 21 à 23 :
21 «Ceux qui me disent: Seigneur, Seigneur! n’entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux. 22 Plusieurs me diront en ce jour-là: Seigneur, Seigneur, n'avons-nous pas prophétisé par ton nom? n’avons-nous pas chassé des démons par ton nom? et n'avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom? 23 Alors je leur dirai ouvertement: Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l'iniquité.»
Remarquez qu’ils ont tout fait au nom de Jésus : ils ont prophétisé au nom de Jésus, ils ont chassé des démons au nom de Jésus, ils ont fait beaucoup de miracles au nom de Jésus et Jésus leurs répondra : «Je ne vous ai jamais connu». Pourquoi ? Parce qu’ils ont servi un autre Jésus et qu’ils n’ont jamais vécu l’expérience de connaître le Véritable Jésus comme il est écrit en 1 Jean 5 : 20 «Nous savons aussi que le Fils de Dieu est venu, et qu'il nous a donné l'intelligence pour connaître le Véritable; et nous sommes dans le Véritable, en son Fils Jésus-Christ. C'est lui qui est le Dieu véritable, et la vie éternelle.»
On peut se servir du nom de Dieu et du nom de Jésus pour montrer que nous sommes de Dieu mais ce ne sont pas ces expériences soi-disant miraculeuses qui font que nous sommes de véritables croyants.
Dieu disait par la bouche de David au Psaume 139 : 20 à 22 :
20 «Ils parlent de toi d'une manière criminelle, ils prennent ton nom pour mentir, eux, tes ennemis! 21 Éternel, n'aurais-je pas de la haine pour ceux qui te haïssent, du dégoût pour ceux qui s'élèvent contre toi? 22 Je les hais d'une parfaite haine; ils sont pour moi des ennemis.»
Dieu  nous a avertis du danger de se faire séduire par un autre Jésus. Dès le début de l’ère chrétienne du temps de l’apôtre Paul, il est dit en 2 Corinthiens 11 : 3 et 4 :

3 «… je crains que vos pensées ne se corrompent et ne se détournent de la simplicité à l'égard de Christ. 4 Car, si quelqu'un vient vous prêcher un autre Jésus que celui que nous avons prêché, ou si vous recevez un autre Esprit que celui que vous avez reçu, ou un autre Évangile que celui que vous avez embrassé, vous le supportez fort bien.»

Donc du temps de l’apôtre Paul l’église de Corinthe était en danger de passer à un autre Jésus. Mais comment peut-on abandonner le Véritable Jésus pour passer à un autre Jésus? Dieu nous dit par l’apôtre Jean dans sa 2° épître aux versets 7 à 11 :

7 «Car plusieurs séducteurs sont entrés dans le monde, qui ne confessent point que Jésus-Christ est venu en chair. Celui qui est tel, c'est le séducteur et l'antéchrist. 8 Prenez garde à vous-mêmes, afin que vous ne perdiez pas le fruit de votre travail, mais que vous receviez une pleine récompense. 9 Quiconque va plus loin et ne demeure pas dans la doctrine de Christ n'a point Dieu; celui qui demeure dans cette doctrine a le Père et le Fils. 10 Si quelqu'un vient à vous et n'apporte pas cette doctrine, ne le recevez pas dans votre maison, et ne lui dites pas: Salut! 11 car celui qui lui dit: Salut! participe à ses mauvaises œuvres.»

Pour demeurer dans le Véritable, il est primordiale de demeurer dans toute la doctrine qui entoure la personne de Christ. Maintenant il faut se poser la question. Est-ce que je suis dans le Véritable Jésus ou est-ce que je suis passé à un autre Jésus?

Le Seigneur nous dit par l'apôtre Paul en 1 Corinthiens 15 : 1 et 2 :

1 Je vous rappelle, frères, l'évangile que je vous ai annoncé, que vous avez reçu, dans lequel vous avez persévéré, 2 et par lequel vous êtes sauvés, si vous le retenez tel que je vous l'ai annoncé; autrement, vous auriez cru en vain.

Ici il n'est pas question de perdre le salut en Christ déjà acquis. La Bible affirme qu'il n'y a plus aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ (Ro. 8 : 1). Ce que la parole de Dieu veut nous enseigner ici, c'est que si nous passons à un autre évangile (un autre Jésus), les  nouveaux "convertis" ne seront pas sauvés puisqu'ils n'ont pas cru en Jésus le Véritable Fils de Dieu. C'est dans ce sens que le Seigneur nous dit: «...autrement, vous auriez cru en vain.»

Dieu a dit par l'apôtre Paul en 2 Corinthiens 13 : 5 et 6 :

5 «Examinez-vous vous-mêmes, pour savoir si vous êtes dans la foi; éprouvez-vous vous-mêmes. Ne reconnaissez-vous pas que Jésus-Christ est en vous? à moins peut-être que vous ne soyez réprouvés. 6 Mais j'espère que vous reconnaîtrez que nous, nous ne sommes pas réprouvés.»

Je vous invite à lire un autre de mes documents sur mon site en cliquant sur le titre ci-dessous.

Le rationalisme et l'indifférence  


mardi 3 avril 2012

La pensée positive et ses effets

Il y a un danger très subtil dans le domaine de la foi. C'est le dérapage des  églises qui se disent «évangéliques» et qui glissent vers l'apostasie. On appel ce phénomène le «Néo-Évangélisme», la nouvelle manière d'évangéliser. Cela se manifeste par une philosophie sournoise venant des dirigeants, qui évitent tout ce qui peut être négatif dans le message de l'évangile. On prône la pensée positive comme plusieurs églises américaines. Je vais vous citer ce qu'un célèbre télé-évangéliste américain du nom de Robert H. Schuller a déclaré :

Il a dit: «Découvrez ce qui peut impressionner les gens qui ne vont pas à l'église et donner-leur.» Il croit qu'il ne faut jamais prêcher sur le péché et sur la perdition éternelle, afin de garder l'estime de soi chez les gens.

Shuller est un disciple de Normand Vincent Peal qui a écrit un livre sur la pensée positive. Ce livre s'est vendu à des centaines de millier d'exemplaires partout dans le monde. Et de là, Shuller a commencé à ciblé son message sur les besoins psychologiques et émotionnels des gens. Sa philosophie du ministère se résume dans un de ses livres parus en 1982 ayant pour titre: «L'estime de soi, la nouvelle réforme». Cela a démarré un changement radical dans les églises nord-américaines. Celles-ci ont glissé lentement à un autre évangile. Les églises ont abandonné leur raison d'être, qui est de servir le créateur au lieu de la créature.

La chose la plus importante aux yeux de Shuller, ce n'est pas d'être sauvé et d'éviter la perdition éternelle, et ce n'est pas ce que Jésus a fait à la croix. Pour lui la chose la plus importante était de déterminer quel était le besoin le plus essentiel sur lequel l'église devait se concentrer. Il a déterminé que le besoin le plus fondamental que l'humanité avait besoin était l'estime de soi.

Ainsi, nous avons assisté à l'apparition des églises émergentes en Amérique. A partir de cette philosophie, ces églises ont ciblé leurs messages sur les besoins capricieux de leurs adhérents au lieu de prêcher haut et fort la nécessité de la repentance pour être pardonné et devenir enfant de Dieu. Nous sommes passés à une religion sans Esprit-Saint, à un christianisme sans Christ, à un pardon sans repentance et à un salut sans régénération!

Donc dans ces églises on évite de prêcher, sur la dépravation totale de l'homme, sur la repentance pour obtenir le salut, sur la sanctification et sur le jugement à venir. Parler des massacres et de la persécution des croyants, du début de l'histoire de l'église jusqu'à nos jours, c'est scandaleux pour les adeptes de la pensée positive. Selon leur philosophie, on ne fait qu'éloigner le monde de l'évangile. Ils oublient que la mort et le sang versé de tous ces croyants à travers l'histoire fut une semence de vrai et de fidèle serviteur de Jésus-Christ.

Aujourd'hui dans plusieurs églises dites «évangéliques» on prend tous les moyens du monde pour attirer des personnes qui vont adhérer à l'assemblé. Au lieu de prêcher l'évangile de la repentance et de laisser le Seigneur travailler dans les cœurs, on emploie un discourt philosophique et flatteur, qui ne dérange et ne froisse personne. Avec cela nous nous retrouvons avec beaucoup d'adhérents qui n'ont jamais vécu l'expérience de la nouvelle naissance, qui est uniquement l'œuvre de Dieu dans les cœurs. (Évangile de Jean, chapitre 3)

Ce mouvement philosophique et anti-biblique de la «Nouvelle Pensée» s’est infiltré dans les milieux chrétiens pour y introduire la pratique de la Pensée Positive. Il l’a fait d’autant plus facilement qu’il emploie une terminologie d’apparence biblique.

En terminant je vous invite à lire un de mes documents d'histoire sur la 
«Compagnie des pasteurs» de Genève en Suisse en 1817, qui s'intitule:




Assassin au nom de Dieu

Jésus a dit :

"... l'heure vient où quiconque vous fera mourir croira
rendre un culte à Dieu. Ils agiront ainsi, parce qu'ils
n'ont connu ni le Père ni moi." 
(Évangile de Jean au chapitre 16 versets 2 et 3)

«Je vis cette femme ivre du sang des saints et du sang des témoins de Jésus» (Apoc. 17:6)

«Et je vis les âmes de ceux qui avaient été décapités à cause du témoignage de Jésus et à cause de la parole de Dieu,...» (Apoc. 20:4)
«Ils crièrent d'une voix forte, en disant : Jusqu'à quand Maître saint et véritable, tarderas-tu à juger, et à tirer vengeance de notre sang sur les habitants de la terre ?» (Apoc. 6:10)

Je vous invite à visiter mon site web
qui traite de ce triste sujet historique.

Assassins au nom de Dieu   (le site)



mercredi 25 janvier 2012

Le rationalisme et l'indifférence

Le rationalisme et l'indifférence ont marqué la fin du 18° et le début du 19° siècle. La philosophie de Rousseau prévalait dans le monde évangélique. Ceux qui la combattaient, s'exposaient à une violente opposition. À Genève en Suisse, la «Compagnie des pasteurs» interdit en 1817 de prêcher sur la divinité de Christ, sur le péché originel, sur l'opération de la grâce et sur la prédestination (Précis d'histoire de l'Église de Jules-Marcel Nicole page 218) 

La plus part des églises évangéliques étaient passées à un autre Évangile. Ces pasteurs qui dans le passé avaient connu la vrai doctrine, s'étaient laissés séduire par les nouvelles doctrines du philosophe Rousseau qui lui aussi venait du monde évangélique. Dans la majorité des églises on évitait de prêcher sur certaines doctrines comme la divinité de Christ, la dépravation totale de l'homme, le salut par grâce et la prédestination. On évitait de prêcher au début sur ces sujets mais avec le temps l'association (la Compagnie des pasteurs) en a fait une interdiction avec des menaces. 

Ceci est une situation qui caractérise les temps de la fin. L'abandon des doctrines fondamentales de la foi chrétienne, l'abandon de la saine (pure) doctrine. L'apôtre Paul sous l'inspiration de l'Esprit de Dieu nous a avertis de cette période ténébreuse en disant :

3 «Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine; mais, ayant la démangeaison d'entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leur propres désirs,
4 détourneront l'oreille de la vérité, et se tourneront vers les fables.»(2 Tim. 4 : 3 et 4)

En conclusion citons un passage de l'épître de Jude (Jude 3 et 4)

3 Bien-aimés, comme je désirais vivement vous écrire au sujet de notre salut commun, je me suis senti obligé de le faire afin de vous exhorter à combattre pour la foi qui a été transmise aux saints une fois pour toutes.
4 Car il s'est glissé parmi vous certains hommes, dont la condamnation est écrite depuis longtemps, des impies, qui changent la grâce de notre Dieu en dissolution, et qui renient notre seul maître et Seigneur Jésus-Christ.»

Gardons toujours dans nos pensées, le passage de 2 Jean 1 : 9 à 11 où il est dit:

9 Quiconque va plus loin et ne demeure pas dans la doctrine de Christ n'a point Dieu; celui qui demeure dans cette doctrine a le Père et le Fils. 10 Si quelqu'un vient à vous et n'apporte pas cette doctrine, ne le recevez pas dans votre maison, et ne lui dites pas: Salut! 11 car celui qui lui dit: Salut! Participe à ses mauvaises œuvres.

Je vous invite à lire un autre de mes articles sur mon site en cliquant sur le titre ci-dessous.

Ce Jésus que je ne connaissais pas (1 août 2013)